PDF

Publication du rapport apport de la commission Énergie : "Les perspectives énergétiques de la France

Publié dans Archives

La Commission Énergie présidée par Jean Syrota qui a rassemblé de juin 2006 ’ septembre 2007 les différents acteurs et partenaires concernés dans le domaine énergétique, publie aujourd’hui son rapport.

Les enseignements du rapport de la commission Énergie : "Les perspectives énergétiques de la France ’ l’horizon 2020-2050"
9 octobre 2007

Illust:mainglobe2, 2.4 ko, 58x58
Une contribution au débat

La Commission Énergie présidée par Jean Syrota a rassemblé de juin 2006 ’ septembre 2007 les différents acteurs et partenaires concernés dans le domaine énergétique (plus de 80 membres parmi lesquels : élus, partenaires sociaux, administrations nationales et européennes, opérateurs du secteur de l’énergie, industriels, experts, associations de consommateurs, organismes de recherche,...).

-  Présentation du rapport sous forme de powerpoint
-  Résumé du rapport
-  Pour consulter le RAPPORT et ses annexes, ainsi que les rapports finaux des différents groupes de travail

Plusieurs enseignements ressortent de ces travaux :

1- Une politique de l’énergie nouvelle, par son ampleur et sa pérennité, est indispensable pour réduire aussi rapidement que possible les émissions de gaz carbonique liées ’ la satisfaction des besoins énergétiques ;

2- La France doit convaincre l’Union européenne d’adopter une politique tr’s volontariste de réduction des émissions de gaz ’ effet de serre ’ l’horizon 2050, sur la base d’un partage équitable entre les Etats membres des efforts ’ consentir, et de faire partager sa stratégie aux différents pays développés ;

3- II est impératif d’engager, sans délai et avec détermination, des actions dans tous les secteurs afin de se placer vers 2020 sur une trajectoire vertueuse pour faire face aux différents scénarios ’ long terme (2050 et au-del’). De plus cet effort doit ’tre poursuivi de mani’re durable dans le temps ;

4- Dans le m’me temps, compte tenu de la rareté de l’argent public, il convient de repenser l’arbitrage des dépenses publiques en privilégiant le soutien aux actions de R&D plutôt que le soutien aux actions immédiates d’utilisation rationnelle de l’énergie ;

5- A l’horizon 2020, c’est essentiellement grâce ’ une politique vigoureuse de maîtrise de l’énergie et ’ une offre d’énergie continuant d’émettre peu de gaz ’ effet de serre (nucléaire, énergies renouvelables ...) que l’on pourra se placer sur une trajectoire vertueuse ;

6- Une telle politique de réduction ne pourra réussir que dans la mesure o’ les collectivités territoriales seront pleinement associées et responsabilisées ;

7- Enfin, cette politique volontariste de réduction des émissions de gaz ’ effet de serre en France ne sera couronnée de succ’s qu’’ raison de l’adhésion et de la participation de citoyens qui devront accepter de changer leurs comportements, notamment dans le domaine des transports et de l’urbanisme.

Historique du rapport Syrota :
12 mai 2006 : lettre de saisine adressée par le Premier ministre au Centre d’analyse stratégique
30 mai 2006 : premi’re réunion de la commission Énergie
30 novembre 2006 : Rapport d’étape
06 avril 2007 : Rapport d’orientation
Septembre 2007 : Rapport final de la Commission Énergie validé en réunion pléni’re

Contacts presse :
Caroline de Jessey
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Centre d’analyse stratégique
01 42 75 61 37 - 06 21 80 35 63

Juliette Lafont
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Conseill’re Communication
Secrétariat d’Etat ’ la prospective et ’ l’évaluation des politiques publiques
01 42 75 56 54