PDF

Le groupe BMW lance une campagne de recrutement

Publié dans Commerce et Economie

Le groupe BMW et l’ensemble de ses marques lancent une grande campagne de recrutement pour l’année 2015. Le but est de trouver des candidats pour un grand nombre d’emplois automobile à pourvoir dans une bonne partie des succursales du groupe en France et à l’étranger. L’entreprise possède en effet des usines de productions dans plusieurs pays tels que la Chine, les Etats-Unis, la Russie ou encore l’Egypte. Les postes à pouvoir concernent divers départements, aussi bien en tant que vendeur automobile que chercheur ou ouvrier qualifié, avec des objectifs de recrutement précis au siège comme dans les usines.

Un secteur en pleine effervescence

L’emploi automobile, comme tout le secteur, est en pleine effervescence, et ce au niveau mondial. Le secteur connait en effet un grand bouleversement, dû à des facteurs aussi différents que la reprise de la croissance mondiale, le développement de nouvelles technologies disruptives ou l’arrivée sur le marché de nouveaux acteurs. Le réseau de voitures électriques, les voitures sans conducteur et la pile à hydrogène sont des projets sur lesquels les entreprises travaillent de plus en plus, et pas seulement les entreprises historiques. Aujourd’hui de nouveaux acteurs, notamment issus du monde des nouvelles technologies de la communication et d’Internet se lancent sur ce marché.

Un avenir vu avec ambition

 

Le but de marques comme BMW ou Mini est donc de maintenir voire d’améliorer leur position pour les années à venir. Cela en recrutement les meilleurs chercheurs, ouvriers ou vendeurs automobile. Le groupe a en effet des ambitions mondiales. Fort de ses ventes en pleine augmentation (7,45% de croissance en 2013, à 1,655 unités) couplées à un bénéfice net dépassant les 5,34 milliards d’euros sur la même année, l’objectif n’est pas de résister au chamboulement du secteur mais bien d’en prendre les rennes.