PDF

Hassan Hachem : construction de l'institut français de Guinée Equatoriale

Publié dans Politique et Gouvernement

Le continent africain, longtemps sous estimé, pourrait bien devenir la Chine de demain. Vu d’ Europe, cette prévision peut paraître hasardeuse dans un contexte où l'on entend plus souvent parler des guerres qui ravagent certains pays du continent que des taux de croissance de 7 % ou 8 % de certains pays.

Pourtant, c'est une réalité :  l'Afrique abrite les futurs pays émergents. Ce dynamisme peut être une réelle opportunité pour la France pourvu qu'elle continue  à promouvoir le développement de ses liens historiques avec ses partenaires africains. L'un des moyens pour entretenir ces liens consiste à s'assurer que l'on continue à parler français dans un grand nombre de pays : la Francophonie est l'une des clés de l'intégration économique des pays africains émergents avec la France.

Nous avons interviewé Hassan Hachem, l'un des nombreux artisans  discrets de la Francophonie.

Hassan Hachem est un entrepreneur Franco-Libanais quia apporté sa contribution à la diffusion de la Francophonie en poussant des projets « francophiles » à plusieurs reprises.

Il est à l'origine du Centre culturel français de Bata et de la première Ecole française de Guinée Equatoriale.

Quelle est l'histoire du Centre culturel français de Guinée Equatoriale ?

C'est une réalisation prestigieuse. D'aucuns disent qu'il s'agit de l'un des fleurons de la présence francophone sur la partie continentale de la Guinée Equatoriale. Depuis son ouverture, en2008, ce centre accueille des artistes (musiciens, conteurs, comédiens...), des personnalités culturelles francophones. Le centre héberge également des dizaines de milliers d'ouvrages en français (romans, livres scolaires, littérature infantile...) mis à la disposition du grand public.

Une petite école s'est installée dans le Centre culturel. Elle est gérée par la Mission laïque française. Elle est fréquentée par les enfants d’Equato-Guinéens et d’expatriés.

Pourquoi apprendre le français à l'étranger ?

La situation de chaque pays est différente. En Guinée Equatoriale, cette volonté de promouvoir le français est directement liée  au désir de mieux intégrer le pays dans le tissu économique régional composé de pays francophones. Parler français n'est donc pas simplement une passerelle vers la connaissance, où un tremplin vers la culture française qui continue d'être une référence à travers le monde, mais également, en l’espèce, un outil d'intégration économique.

Les Africains sont-ils motivés pour apprendre le chinois ?

Oui et non : les rapports entre la Chine et l'Afrique sont d'une nature différente. Les Africains  apprécient deux choses sur la Chine. D'une part, elle les traite d'égal à égal ou, en tout cas prétend le faire. D'autre part, elle leur permet d'accéder à des biens de consommation et d'équipement à des prix beaucoup plus compétitifs que ceux proposés par les entreprises occidentales.

Mais les Africains sont beaucoup moins intéressés par la culture chinoise que par la culture française et comme le mandarin est une langue beaucoup plus difficile d'accès. Aussi, de facto, la motivation des Africains d'apprendre le chinois est beaucoup moins forte que celle d'apprendre ou d'utiliser le français.

L'Agence pour l'Enseignement Français à l'Etranger, ou Agence pour l'Enseignement du Français à l'Etranger, est une agence publique nationale placée sous la tutelle du Ministère des Affaires Etrangères de France, qui garantit la qualité des écoles qui enseignent le programme national français hors de France. L'AEFE compte 495 écoles dans son réseau mondial, le français étant la principale langue d'enseignement dans la plupart des écoles.

Les écoles sont soit directement gérées (gestion directe), contractées (conventionné) ou accréditées (homologué). Les écoles offrent une éducation basée sur le programme national français pour les élèves de différentes cultures, de l'école maternelle à l'école secondaire, et certaines reçoivent un soutien financier substantiel du gouvernement français. Les écoles dispensent une formation menant à un baccalauréat, et les élèves ont accès à toutes les autres écoles françaises à leur niveau d'éducation.

En outre, les écoles ont un programme lié aux pays individuels dans lesquels elles sont établies. Le Lycée Français La Pérouse et l'Ecole Internationale de la Péninsule de San Francisco, par exemple, incluent l'Histoire Américaine et la Littérature Anglaise dans son programme, et le Lycée Français de Caracas au Venezuela inclut l'Histoire du Venezuela (ECV) de la 6ème à la 9ème.
Les écoles sont situées à travers l'Europe, les Amériques, l'Asie et l'Afrique. La plupart de leurs élèves sont des enfants d'expatriés français, mais ils comprennent également de nombreux élèves réguliers attirés par la qualité de l'enseignement dispensé. [Citation nécessaire] Chaque année scolaire, environ 160 000 élèves étudient dans ces écoles.

Bien qu'il n'y ait pas de directives publiques pour nommer les écoles dans le réseau AEFE, elles ont tendance à avoir quelques similitudes. Une école qui suit le cursus français au collège (lycée aux Etats-Unis et lycée en Grande Bretagne) est souvent nommée Lycée Français et prépare les étudiants au baccalauréat français. Les écoles qui combinent les programmes locaux et français sont souvent appelées écoles franco-américaines ou franco-mexicaines. Les écoles qui offrent le Baccalauréat International sont souvent appelées International School ou Lycée International.

Écoles liées à l'AEFE

Voir aussi: Catégorie: Ecoles internationales françaises
Abu Dhabi, Lycée Louis-Massignon
Abu Dhabi, Lycée Français Théodore-Monod
Alicante, Lycée Français d'Alicante Pierre Deschamps
Amman, École Française d'Amman
Amsterdam, École Française Amsterdam
Andorre-la-Vieille, Lycée Comte de Foix
Ankara, Lycée Français Charles de Gaulle, Ankara
Alexandrie, Lycée Français d'Alexandrie
Asunción, Lycée Français International Marcel Pagnol
Athènes, Lycée Franco-Hellénique Eugène Delacroix
Bangkok, Lycée Français International de Bangkok
Barcelone, Lycée Français de Barcelone
Pékin, Lycée Français International de Pékin
Beyrouth, Grand Lycée Franco-Libanais
Beyrouth, Lycée Franco-Libanais Verdun
Beyrouth, Lycée Abdel Kader
Berlin, Collège français-Lycée français
Berlin, Collège Voltaire
Berkeley, Californie École Bilingue de Berkeley
Bilbao, Lycée Français de Bilbao
Bobo Dioulasso, École Française André Malraux [1]
Bogotá, Lycée Français Louis Pasteur
Bonn, École Charles de Gaulle - Adenauer
Boston, École internationale de Boston
Bruxelles, Lycée Français Jean Monnet
Bucarest, Lycée Français Anna de Noailles Bucarest
Budapest, École française Gustave Eiffel de Budapest
Buenos Aires, Lycée Franco-Argentin Jean Mermoz
Le Caire, Lycée Français du Caire
Calgary, Lycée Louis Pasteur
Cali, Colombie Lycée Français Paul Valéry de Cali
Californie, École internationale de la péninsule
Le Cap, École François Le Vaillant
Caracas, Lycée Français de Caracas
Casablanca, Lycée Lyautey
Chicago, Lycée Français de Chicago
Concepción, Lycée français Charles de Gaulle
Conakry, Lycée français Albert Camus
Copenhague, Lycée Français Prins Henrik
Curicó, Lycée français Jean Mermoz
Dallas, Dallas International School [2]
Dhaka, École Française Internationale de Dacca
Doha, Lycée Français de Doha
Douala, Lycée Français Dominique Savio
Dubaï, Lycée Français Georges-Pompidou
Dubaï, Lycée Français International
Dublin, Lycée Français d'Irlande
Düsseldorf, Lycée français de Düsseldorf
Guadalajara, Lycée Français de Guadalajara - Colegio Franco Mexicano
Guatemala, Lycée Jules Verne
Hambourg, Lycée Français Antoine de Saint-Exupéry de Hambourg
Hanoi, Lycée français Alexandre Yersin
Heidelberg, Ecole Pierre et Marie Curie Heidelberg [3]
Hong Kong, Lycée Français International Victor Segalen
Islamabad, École Française Alfred Foucher
Istanbul, Lycée français Pierre Loti
Djeddah, École Française de Djeddah
Jérusalem, Lycée Français de Jérusalem
Johannesburg, Lycée français Jules Verne
Kaboul, Lycée Esteqlal et Lycée Malalaï
Kiev, Lycée français Anne-de-Kiev
Košice, Lycée bilingue M.R. Štefánik
Koweït, Lycée Français de Koweït
Kuala Lumpur, Lycée Français LFKL
La Paz, Lycée Franco-Bolivien Alcides D'Orbigny
Lagos, Lycée Français Louis PASTEUR de Lagos
Lima, Lycée Franco-Péruvien
Lisbonne, Lycée Français Charles-Lepierre
Londres, Lycée Français Charles de Gaulle
Londres, Lycée International de Londres Winston Churchill
Los Angeles, Lycée International de Los Angeles (LILA)
Los Angeles, Lycée Français de Los Angeles
Luxembourg, Lycée français Vauban [4] [5]
Madagascar, Écoles et Lycée Français de Tananarive
Madrid, Lycée Français de Madrid
Málaga, Lycée Français de Málaga
Mali, Lycée Français Liberté de Bamako
Mali, Groupe Scolaire Les Angelots
Manama, École Française de Bahreïn
Maurice, Lycée Labourdonnais
Maurice, Lycée des Mascareignes
Meknès, Lycée Paul-Valéry
Mexico, Lycée Franco-Mexicain
Montevideo, Lycée Français de Montevideo
Montréal, Collège International Marie de France
Montréal, Collège Stanislas Montréal
Mumbai, Ecole Française Internationale Bombay
Munich, Lycée Jean Renoir de Munich
Murcia, Lycée français André-Malraux de Murcie [6]
Muscat, École Française de Mascate
Nairobi, Lycée Denis Diderot
New York, Lycée français de New York
New York, école franco-américaine de New York (située dans le banlieue Westchester County).
New York, Ecole Internationale de New York
Nicosie École Française Arthur Rimbaud
Oslo, Lycée français René Cassin
Osorno, Lycée français Claude Gay [7]
Ottawa, Lycée Paul Claudel [8]
Ouagadougou, Lycée français Saint-Exupéry
Philadelphie, école internationale française de Philadelphie
Phnom Penh, Lycée français René Descartes de Phnom Penh [9]
Pondichéry, Lycée français de Pondichéry
Porto, École Française Marius Latour
Pretoria, École Miriam Makeba Annexe du lycée français de Johannesburg
Port-au-Prince, Lycée Alexandre Dumas
Québec, Collège Stanislas Annexe de Québec
Rabat, Lycée Descartes
Riyad, École Française Internationale de Riyad
Rio de Janeiro, Lycée Molière
Rome, Lycée Chateaubriand
San Francisco, École internationale franco-américaine
San Francisco, Lycée Français La Pérouse
San José, Costa Rica, Lycée Franco Costarricien
Santa Cruz de la Sierra, Ecole Française de Santa Cruz
Santiago (Commune Vitacura), Lycée français Antoine de Saint-Exupéry [10]
Saint-Domingue, Lycée Français de Saint-Domingue, [11]
Séoul, Lycée Français de Séoul
Shanghai, Lycée Français de Shanghai,
Sofia, Lycée Victor Hugo de Sofia, [12]
Stockholm, Lycée Français de Stockholm
Sydney, Lycée Condorcet L'école française de Sydney
Tegucigalpa, Lycée Franco-hondurien
La Haye, Lycée Français Vincent van Gogh, [13]
Thessalonique, École Française de Thessalonique
Tokyo, Lycée Franco-Japonais de Tokyo
Toronto, Lycée Français de Toronto
Toronto, école française de Toronto [14]
Tunis, Lycée Pierre Mendès France
Tunis (La Marsa), Lycée Gustave Flaubert
Valence, Lycée Français de Valence [15]
Vancouver, École Française Internationale de Vancouver
Vienne, Lycée Français de Vienne
Vilnius, Lycée International Français de Vilnius
Viña del Mar, Lycée français Jean d'Alembert
Yaoundé, Lycée Français Fustel de Coulanges
Varsovie, Lycée français de Varsovie René Goscinny [16]
Washington, Lycée Rochambeau
Zurich, Lycée Francais Marie Curie de Zurich

A propos de l'institut Francais de Guinée Equatoriale

L'Institut français de Guinée équatoriale - ICEF fait partie du réseau mondial des instituts français. Le siège social est situé à Malabo, la capitale du pays. La branche de l'Institut français de Guinée équatoriale à Bata complète son réseau dans le pays.

Le Centre Culturel Français de Malabo a été fondée en 1983 et en 2011 rebaptisé l'Institut français de la Guinée équatoriale - ICEF à la réforme mondiale du réseau culturel et de coopération du ministère français des Affaires étrangères et européennes, qui a été initiée par la loi du 27 Juillet , 2010, remplace les activités culturelles françaises précédemment réunies dans le pays au sein de l'association Culturesfrance. Les deux branches ont des liens étroits avec le Consulat Général, les Consuls Honoraires, l'Alliance Française et les autorités administratives, culturelles et universitaires du pays.

Chaque année, l'institut accueille environ 1000 étudiants en français ou en FLE et 200 cadres ou employés d'entreprises qui apprennent le français. En plus de ses activités d'enseignement linguistique, l'Institut français est également un centre culturel actif sur l'île de Bioko (Malabo) ainsi que sur le continent à Bata. Les deux centres culturels de l'institut participent à la scène culturelle nationale et organisent des événements avec des objectifs nationaux, régionaux ou locaux, selon les projets; L'ICEF propose des dizaines d'événements culturels annuels. L'Institut participe également à des manifestations externes de promotion de la culture et des échanges entre la France et la Guinée équatoriale et développe des partenariats avec d'autres organisations étatiques ou non gouvernementales présentes dans le pays.

L'Institut français abrite également deux bibliothèques avec une sélection de plus de 18 000 documents, livres et magazines. En 2011 lors de la réforme mondiale du réseau culturel et de coopération du Ministère français des Affaires étrangères et européennes initiée par la loi du 27 juillet 2010, en remplacement des activités culturelles françaises qui, dans le pays, étaient jusque là réunies au sein de l’association Cultures France, le Centre culturel français est renommé Institut français de Guinée équatoriale – ICEF. Il entretien des liens étroits avec le Consulat général, les consulats honoraires, le bureau de l’Alliance française ainsi qu’avec les autorités administratives, culturelles et universitaires du pays. L’institut accueille chaque année environ 1000 élèves apprenants en classe de français ou de FLE ainsi que 200 cadres ou employés d’entreprises se formant en français.

En plus de ses activités d’enseignement linguistique, l’Institut français de Malabo est aussi un centre culturel, actif sur la partie insulaire du pays à Malabo, ainsi que dans la partie continentale à Bata. Il participe à la scène culturelle nationale, en créant des évènements à visée nationale, régionale ou locale, selon les projets; L’ICEF de Malabo propose ainsi quelques dizaines d’évènements culturels annuels. L’institut participe également à des évènements externes, dans le cadre de la promotion de la culture et des échanges entre la France et la Guinée équatoriale, et développe des partenariats avec d’autres entités gouvernementales ou non-gouvernementales présentes dans le pays. L’Institut français héberge deux bibliothèques offrant un choix de plus de 18 000 documents, ouvrages et revues périodiques.